Buenos Aires & sa Buena Onda en 3 jours

blog de voyage de Julia à Buenos Aires
Cet article me plaît, je le partage sur :

Blog de Julia | A Buenos Aires, vous pourriez y passer 3 jours comme une semaine sans vous ennuyer. C’est une grande ville finalement très européenne où vous sillonnerez les différents quartiers à pied, en métro ou en taxi sans problème. Sa réputation la précède, on adore Buenos Aires aussi pour sa « Buena Onda » (sa « bonne onde »), son ciel complètement bleu les trois quarts de l’année, ses terrasses animées, ses grands espaces verts qui ne manquent pas et son gros « quilombo» général. Le « quilombo» c’est ce terme bien argentin pour désigner en quelque sorte un «gros bazar général» et bien après 1 an et demi à Buenos Aires, je le confirme, c’est complètement ça !

Dans cet article, je vous propose une petite check-list   des immanquables à Buenos Aires. Pourquoi sur 3 jours ? Parce qu’il me semble que c’est à chaque fois ce que les gens qui me rendaient visite avaient prévu dans leur itinéraire de voyage comme temps à passer dans la capitale Argentine. Pour moi, 3 jours c’est un minimum et c’est plutôt bien .

Avant le départ, jetez un œil à mon article Organiser votre voyage en Argentine. J’y partage avec vous plusieurs tips, conseils et recommandations. Faites un tour aussi par mon BA GUIDE pour connaître mes restaurants, bars, balades, musées et pleins d’autres choses à découvrir lors d’une visite de Buenos Aires.

Jour 1 | Palermo – Recoleta

Jour 2 | San Telmo – Place de Mai – Obélisque – La Boca

Jour 3 | Estancia ou Colonia de Sacramento (Uruguay)

Blog de voyage de Julia en Argentine

Des espèces  car la carte de crédit vous sera très souvent refusée : jetez un œil à mon article Avant le départ.

 Une paire de lunettes de soleil.

Son mini dictionnaire.

 Carte Google Map de la ville téléchargée.

Blog de voyage de Julia en Argentine

Jour 1 :

Fraîchement arrivé à l’aéroport, faites en sorte d’avoir contacté Luis , mon taxi de confiance, pour qu’il vienne vous chercher à l’aéroport (pour avoir son contact, c’est par içi). Une petite heure pour rejoindre le centre ville et avec Luis vous serez directement mis dans le bain, sans transition bonsoir.

 Pour dormir : Je vous conseille le quartier de Palermo, c’est le quartier où je vis depuis un et demi, c’est safe, animé et vraiment très sympa et c’est de toute façon une étape incontournable de votre séjour.

L’hôtel Legado Mítico  situé au cœur de Palermo Soho  et des rues commerçantes et très bien.

Pour un plus petit budget, pensez à regarder sur airbnb, beaucoup de choix à partir de 30€ la nuit pour 2 pour quelque chose de correct et bien placé. Utilisez ce lien pour économiser 25 € sur votre première réservation sur le site airbnb : Lien pour obtenir sa réduction de 25€.

Palermo, je vous conseille d’y consacrer minimum une demie journée.

Quoi faire à Palermo ?

 Flâner dans les rues de Palermo Soho

 Marcher jusque la jolie Place Armenia

 Faire le détour par la Place Julio Cortazar (Place Serrano) pendant le marché du samedi

 Du shopping dans les boutiques de Palermo Hollywood

 Déjeuner au soleil  sur un rooftop tendance (consultez les articles de ma rubrique reprenant mes restaurants préférés à Buenos Aires)

 Manger une glace dans le patio de Rapanui

 Commander un café dans le Bois de Palermo

 Siroter un cocktail  sur la terrasse de Rey de Copas

 Pour déjeuner, partagez un brunch pour deux sur le rooftop du Decata ou installez-vous en terrasse à l’Avant Garten au cœur du Bosque de Palermo.

Pour plus de détails, c’est dans mon article dédié à Palermo.

L’après-midi, une bonne option est d’aller se promener dans le quartier voisin de Recoleta. L’occasion de faire un détour par son centre culturel qui propose souvent des petites expos très sympas, mais aussi rendre un hommage à Eva Perón, marcher jusqu’à la Plaza Francia, et faire un peu de shopping chez Arandu, ma petite boutique de cuir préférée.

Pour dîner retour sur Palermo où l’on a l’hôtel. Pour une bonne intégration en Argentine, allez dévorer un excellent morceau de lomo dans une Parilla : c’est le nom qu’on donne au restaurant de viande en Argentine et à Buenos Aires. Alors oui on fait rouler le « r » et on insiste sur le « cha », et vous serez déjà un peu plus argentin dans l’âme ! Mon coup de cœur c’est Don Julio, au cœur de Palermo Soho (plutôt chic, comptez 40€/pers. avec plat, dessert, vin). Deux autres bonnes options vraiment pas mal : Las Cabras (plus populaire mais excellent) ou El Secretito (pour dîner loin des touristes dans un restaurant caché).

Niveau quantité, attendez-vous à la même chose où que vous alliez ! Les portions de viande sont tellement énormes que je vous conseille vivement de considérer qu’un morceau de viande est amplement suffisant pour 2 personnes.

Sachez aussi que les argentins aiment la viande très cuite, et si vous ne précisez pas votre préférence au serveur, il est possible que ce soit d’office al estilo argentino (au style argentin). Du coup, je vous donne un petit coup de pouce sur les différents types de cuisson :

 Seco : bien cuit

 A punto : à point

  Jugosa : saignante (je demande même « bien jugosa », on ne blague pas avec ça)

  Ida y vuelta : aller retour

Pour les plus courageux, une bonne entrée en matière avec la vie nocturne de Buenos Aires est de pousser la porte d’un speakeasy, un bar caché ambiance cocktails et paillettes comme à l’époque de la Prohibition aux Etats-Unis. L’Uptown ou le Frank’s sont deux très bonnes adresses pour siroter un cocktail dans un cadre incroyable (pour plus de détails, jetez un œil à mon article Best of Speakeasy).

Jour 2 :

Deuxième matinée, rendez-vous à San Telmo, joli quartier des antiquaires de Buenos Aires.

C’est sympa toute la semaine mais préférez-vous y rendre le dimanche pendant la feria sur la rue Defensa, c’est la grande rue pavée principale qui part de la Place de Mai. Marchez jusque la jolie Place Dorrego  et assistez à un petit show de Tango en live, le petit plaisir de Buenos Aires.

Alors oui on est d’accord, la feria de San Telmo est très touristique mais entre vous et moi c’est un super bon plan pour rapporter des souvenirs sympas de l’Argentine. Cela reste le plus grand marché artisanal de la ville alors entre jolis sacs en cuir colorés, brand new maté, boucles d’oreilles avec une pierre de rodocrosita (rose, elle est typique d’Argentine) et petites trousses de Salta une chose est sûre après un an à Buenos Aires je ne suis jamais repartie les mains vides.

San Telmo c’est aussi très sympa le soir. C’est un quartier peut-être plus authentique que Palermo et vous trouverez bien une cerveceria ou une parilla qui vous convienne au coin de la rue. Mes adresses préférées ? La Brigada pour un excellent morceau de lomo ou d’ojo de bife, Hierbabuena pour le brunch healthy, Napoles pour une bonne pizza et un Spritz dans un cadre incroyable !

A San Telmo, sachez aussi que vous êtes à deux pas de la Casa Rosada, le palais présidentiel et de la fameuse Place de Mai, deux immanquables de votre visite. Quelques pas de plus et vous verrez l’Obélisque de Buenos Aires (jetez un œil à mon article Centro).

Le Sac des voyages de JuliaLe p’tit point culture confiture : La Place de Mai, c’est le lieu où se sont déroulés plusieurs événements historiques  dont l’arrivée des Espagnols qui seront chassés d’Argentine en Mai 1810, d’où le nom de la place. Elle est aussi connue pour avoir été le lieu des manifestations des «Mères de la Place de Mai » dont les enfants leurs ont été enlevés sous la junte militaire et dont elles réclament la condamnation des responsables. Sachez aussi que le jeudi à 14h30 elles continuent de se réunir autour de la Place. Allez jeter un coup d’œil à cet article du Monde de 2017.

L’après-midi, montez dans un taxi et direction le quartier de La Boca (faites le détour par mon article dédié à une promenade à La Boca).

A vivre : se promener dans Caminito et ses ses jolies rues colorées grâce aux toits en tôle que les enfants du quartier ont peint pour lui redonner vie. C’est un vrai petit musée à ciel ouvert, vous en prendrez plein la vue et c’est l’occasion de prendre de jolies photos. Pour faire le tour de ce petit Montmartre argentin comptez 2 petites heures le temps d’y aller et de prendre le temps de faire le tour du quartier. Je vous conseille d’aller jetez un œil à cet article qu’a écrit Rodolphe, le Petit Hergé, sur les clichés de La Boca.

Connu aussi mondialement pour son club de football, Boca Juniors, marchez jusqu’au stade emblématique La Bombonera.

A la Boca, c’est aussi le moment pour faire le plein de petits souvenirs de Buenos Aires, du petit porte clé à une jolie contrefaçon du maillot de la sélection Argentine ou des Boca Juniors.

Pour une deuxième soirée à Buenos Aires : l’idéal est pour moi de prendre le temps de découvrir le Tango. Pour les plus courageux, rendez-vous à La Catedral Club pour s’essayer à deux pas de Tango dans un cadre authentique. Pour voir un show de tango pro, bon rapport qualité-prix et dans une jolie salle, réservez  à Piazzola Tango qui propose des shows tous les jours de la semaine.

Jour 3

Ça y est vous avez eu un aperçu plutôt pas mal de la Capitale Argentine et un peu de repos est bien mérité.

En ce qui me concerne, j’ai craqué pour l’Estancia El Ombu à San Antonio de Areco et le petit village de Colonia de Sacramento en Uruguay.

L’Estancia El Ombu à San Antonio de Areco :

A une centaine de kilomètres de Buenos Aires, ce petit village de gauchos a plein de charme et vaut le détour.

Ma formule coup de cœur :

Réservez une nuit à l’Estancia Ombu de Areco où vous serez chaleureusement accueilli par Diego, ses deux frères et Florencia leur maman.

La formule à 150€ par personne (prix de Septembre 2018) inclut :

Une nuit sur place

Un asado de champions le midi accompagné d’un spectacle incroyable à cheval

Un excellent dîner en terrasse si le temps le permet

Le petit déjeuner copieux et préparé maison

2 balades à cheval en petit groupe et accompagnées d’un gaucho

J’ai été absolument convaincue par le cadre verdoyant et familial de l’Estancia, l’asado du midi est excellent et très copieux, et l’on profite d’un court séjour en pension complète pour se reposer et déconnecter de l’agitation de Buenos Aires.

Possible aussi de faire l’aller retour dans la journée, c’est deux fois moins cher mais je trouve qu’on passe à côté d’une jolie soirée sur place, c’est une journée un peu trop express à mon goût.

Pour les détails, c’est dans mon article dédié à l’Estancia El Ombu.

Une journée à Colonia de Sacramento en Uruguay :

A 40 minutes de ferry depuis le port de Puerto Madero de Buenos Aires, la petite ville de Colonia a un charme fou  et n’a rien à voir avec ce qu’auriez pu voir lors de votre voyage en Argentine.

Au programme : balades dans de jolies rues pavées entourées de maison colorées, détour par le petit marché artisanal pour dénicher quelques magnets pour le frigo, promenade le long de la plage et déjeuner au soleil. L’ambiance est légère à Colonia et même avec un aller retour sur la journée, on revient avec l’impression d’être parti en vacances.

Le p’tit resto sympa : El Charco, à l’entrée du village. Vous ne pouvez pas le louper en descendant du ferry. Leur terrasse est très sympa, le cadre très joli, il y a un coin soleil et une partie abritée. Je vous conseil fortement de réserver en arrivant à Colonia.

Quelle compagnie de ferry pour se rendre à Colonia :

 Buquebus : souvent plus cher mais le plus rapide

 Colonia Express

 Seacat

Comptez 50€ minimum l’aller retour.

 Le p’tit conseil : Pour avoir le temps de se promener, de déjeuner en terrasse au soleil  et dénicher une bonne bouteille de vin Uruguayen, je préfère compter au moins 7 heures en mon heure d’arrivée de ferry et son heure de retour, déduisez déjà 2 heures de temps pour débarquer du bateau et avant d’embarquer au retour.

Les détails dans mon article dédié à Colonia.

Conclusion : Buenos Aires on adore et pour peaufiner votre séjour, rendez-vous dans mon BA GUIDE pour connaître mes restaurants, bars, balades, musées et pleins d’autres choses à découvrir lors d’une visite de Buenos Aires.

Blog de voyage de Julia en Argentine

Se promener dans les quartiers de Palermo, San Telmo, La Boca

Dîner dans une Parilla

 Etre monté à cheval au moins une fois au cours de votre séjour

 Voir du tango

 

Conclusion : Buenos Aires on adore et pour peaufiner votre séjour, rendez-vous dans mon BA GUIDE pour connaître mes restaurants, bars, balades, musées et pleins d’autres choses à découvrir lors d’une visite de Buenos Aires.

Cher lecteur, merci !

J’espère que cet article vous a plu et que vous y avez trouvé de l’aide pour organiser votre voyage. Merci pour le suivi que vous portez au blog ! Pour toute question pour organiser votre voyage à Buenos Aires ou simplement partager votre expérience n’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de l’article. Tous les lecteurs en profiteront.

Pour recevoir d’autres bons plans ainsi que les prochains itinéraires de voyage détaillés du Sac des Voyages de Julia, abonnez-vous à ma Newsletter ! Pas d’inquiétude, vous ne serez pas spammé, elle n’arrivera dans votre boîte mail qu’une fois par mois au maximum.

Blog de voyage de Julia en Argentine

Cet article me plaît, je le partage sur :

3 commentaires

  1. Merci Julia pour le contact de Luis. Nous avons découvert un homme adorable, qui nous a partagé quelques histoires sur la culture argentine. Au top pour une bonne entrée en matière à Buenos Aires 🙂

Laisser un commentaire